modifié le 1 novembre 2022

Comment fonctionne un moteur de recherche?

Sommaire

Les moteurs de recherche fonctionnent à l’aide de robots qu’ils ont développés, qui explorent des milliards de pages chaque jour. Ces robots suivent les liens pour se rendre d’une page à l’autre, ajoutant au passage du nouveau contenu à l’index du moteur de recherche.

Chaque fois que vous utilisez un moteur de recherche, celui-ci utilise un algorithme pour trouver, classer et afficher les résultats à partir des informations contenues dans son index.

Si vous ne savez pas de quoi je parle, je comprends. Les moteurs de recherche sont compliqués.

Mais si vous voulez que votre site internet grimpe dans les classements et gagne plus de trafic, vous devez savoir comment fonctionne un moteur de recherche. Dans cet article, je vais aborder tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Qu'est-ce qu'un moteur de recherche?

Un moteur de recherche est un outil numérique qui aide les internautes à trouver des informations stockées sur Internet.

Ce sont des programmes qui recherchent des pages Web ou des documents sur la base de mots clés ou de phrases spécifiques. Un moteur de recherche est un ensemble de programmes. Cependant, nous utilisons le terme moteur de recherche pour décrire les systèmes qui vous permettent de rechercher des informations sur le Web.

Les premiers moteurs de recherche contenaient des index de quelques centaines de milliers de documents et de pages, avec quelques milliers de requêtes par jour.

Aujourd’hui, les principaux moteurs de recherche indexent des centaines de millions de pages, répondant à des millions de requêtes par jour.

Google est de loin le moteur de recherche le plus dominant aujourd’hui, avec une part de marché mondiale de plus de 90%. Ses plus proches rivaux, Bing et Yahoo, ne représentent qu’une fraction de ce volume.

Google

Comment fonctionne un moteur de recherche?

Les différents moteurs de recherche fonctionnent de manière différente.

Cependant, tous les moteurs de recherche fonctionnent selon un modèle en quatre étapes:

  • L’exploration de l’Internet et le suivi des liens pour trouver des pages Web.
  • L’indexation des pages pour former un index.
  • Le classement des pages Web afin que les plus pertinentes apparaissent en premier.
  • L’affichage des résultats de la recherche aux utilisateurs.

1. Exploration du Web

Les robots d’exploration du Web sont des programmes qui téléchargent les pages Web associées aux URL d’origine. Les robots d’indexation parcourent également les liens dans les URL et procèdent au téléchargement de pages Web à partir des liens identifiés de manière méthodique.

Pendant l’exploration, les robots parcourent l’internet à la recherche de données. Pour ce faire, ils se déplacent de page en page en utilisant des liens. Ils identifient les liens à suivre en fonction de balises telles que HREF et SRC.

En se déplaçant, ils déterminent la relation entre les différentes pages d’un site, ce qui aide le moteur de recherche à indexer puis à classer les différentes pages. C’est pourquoi il est crucial d’avoir une hiérarchie de site logique et des liens internes sur chaque page.

Un robot d’exploration du Web est un élément essentiel d’un moteur de recherche, car il utilise un programme pour collecter des tonnes de pages Web qu’il indexe. L’exploration du Web permet au moteur de recherche d’effectuer des recherches plus rapides et plus efficaces afin de toujours offrir le meilleur résultat possible à l’utilisateur.

La quantité de données qu’un moteur de recherche peut récupérer pour obtenir des résultats détermine la quantité de données qu’un moteur de recherche peut stocker. Google est capable d’indexer environ 3 milliards de documents Web, soit bien plus que tout autre moteur de recherche.

Les robots d’exploration sont également appelés crawlers, bots ou araignées car ils parcourent le Web (la toile). Mais contrairement au monde réel, les araignées sur Internet ne tissent pas de toile. Au lieu de cela, elles voyagent de lien en lien, montrant ainsi la relation entre les différentes pages.

Chaque fois qu’ils trouvent une nouvelle page, ils lisent le code du contenu. Les contenus les mieux classés sur Google et les autres moteurs de recherche ont un code que les robots peuvent facilement lire. Les créateurs de contenu y parviennent en prêtant attention à l’optimisation des moteurs de recherche, ou SEO.

Il est important de se rappeler que ce ne sont pas les humains qui dirigent les robots d’exploration. Ce sont des programmes autonomes qui utilisent des règles données pour décider ce qui doit figurer dans l’index d’un moteur de recherche et ce qui ne doit pas y figurer. Un site vendant des substances illégales, par exemple, ne sera jamais ajouté à l’index.

moteur de recherche

2. Indexation du Web

Une fois que les robots ont exploré une page, ils la rendent de la manière dont votre navigateur l’afficherait. On peut considérer que le robot « voit » la page. Il va trier les images, le texte et les mots clés pour comprendre le contenu de la page.

Les moteurs de recherche stockent les informations triées dans un index. Chaque index contient une entrée de catalogue pour chaque mot de chaque page Web jamais explorée!

L’indexation du Web est l’un des outils de recherche d’informations les plus importants. Un index Web est une compilation de termes avec des pointeurs vers des sites ou des documents où l’on peut trouver des informations.

La plupart des moteurs de recherche utilisent des index générés automatiquement, soit en combinaison avec différentes technologies, soit seuls. Les principaux moteurs de recherche se concentrent sur l’indexation des documents en langage naturel en ligne et différents types de médias, comme des images, des vidéos, etc.

L’indexation optimise les performances et la rapidité de la recherche de documents pour une requête de recherche. Sans index, les moteurs de recherche prendraient un temps considérable pour retrouver des informations sur le web.

3. Classement des pages

Enfin, les moteurs de recherche trient l’index à l’aide d’algorithmes de recherche afin de fournir des résultats pertinents aux requêtes de recherche des utilisateurs.

Presque instantanément, le moteur de recherche va trier les millions de pages qu’il a indexées et afficher les pages qui correspondent à votre requête. Le moteur de recherche classe souvent ces pages de telle sorte que les résultats les plus pertinents apparaissent en premier.

Le classement des pages web est le processus durant lequel un moteur de recherche ordonne ces résultats pour satisfaire votre intention de recherche. En général, les pages Web bien classées contiennent des informations plus pertinentes pour votre recherche que les autres.

L’algorithme est en fait une liste de règles qui déterminent les meilleurs résultats en fonction de nombreux facteurs de qualité désignés par le moteur de recherche. Il s’agit notamment du nombre de liens externes, de la qualité du contenu et de la compatibilité avec les appareils mobiles, entre de nombreux paramètres.

À la recherche d'outils SEO pour votre site internet?

seo référencement web

Quel est l'objectif des moteurs de recherche?

Avant d’entrer dans les détails des mécanismes des moteurs de recherche, il est important de se rappeler l’objectif de ces derniers. Chaque moteur de recherche veut répondre aux besoins de son public.

Avec Google, cela signifie fournir des réponses précises qui aident leurs utilisateurs à résoudre des problèmes ou à obtenir des informations. D’autres moteurs de recherche, comme celui d’Amazon, par exemple, veulent montrer aux utilisateurs ce qu’ils peuvent acheter.

Garder à l’esprit l’objectif du moteur de recherche vous aide à optimiser votre contenu.

Vous pouvez fournir les réponses ou les produits que les utilisateurs du moteur de recherche espèrent trouver.

recherche internet

Qu'est-ce qu'un algorithme de recherche?

Un algorithme de moteur de recherche fait référence à un ensemble unique de règles que les moteurs de recherche utilisent pour classer les pages en réponse à une demande de recherche.

Les moteurs de recherche envoient périodiquement des robots d’exploration sur tous les sites pouvant être explorés sur le web pour analyser toutes les données trouvées. Le robot analyse les données et utilise l’algorithme du moteur de recherche pour évaluer les pages Web et déterminer leur pertinence et leur classement pour diverses recherches.

Les algorithmes des moteurs de recherche sont assez complexes et constituent des secrets commerciaux très bien gardés. Ils sont propres au moteur de recherche et déterminent les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Par exemple, Google utilise à lui seul plus de 200 paramètres de classement dans son algorithme de recherche.

Comment les moteurs de recherche construisent-ils leur index?

Selon Google, tout commence par une liste d’URL connues. Ces URL sont visitées par des robots qui explorent et interprètent la page Web. Ensuite, l’indexation a lieu.

Alors, d’où viennent les URL au départ? Eh bien, Google utilise trois techniques pour trouver des URL à explorer:

  • Les backlinks
  • Sitemaps
  • Soumissions d’URL

Nous allons aborder chacune de ces techniques de manière un peu plus approfondie ci-dessous.

À partir des backlinks
Google et les autres moteurs de recherche disposent déjà d’un index massif de sites internet. Chaque fois que l’un de ces sites ajoute un lien vers un nouveau site, un robot d’exploration le suit. Ces liens sont appelés backlinks.

À partir de Sitemaps
Les sitemaps sont précisément ce à quoi ils ressemblent, une carte d’un site internet. Ils répertorient toutes les pages essentielles d’un site dans un ordre hiérarchique. Les propriétaires de sites internet peuvent soumettre des sitemaps à Google (en utilisant la Google Search Console), ce qui peut aider leur site à attirer plus rapidement les robots d’exploration.

Soumissions d’URL
Google permet aux propriétaires de sites internet de soumettre également des URL individuelles. Un robot d’exploration sera envoyé sur le site une fois que le propriétaire du site aura envoyé l’URL via la Google Search Console.

Comment un moteur de recherche classe-t-il les pages?

Maintenant que vous savez comment fonctionne un moteur de recherche et que vous avez une bonne compréhension de l’exploration et de l’indexation, il est temps de parler du classement. Le classement détermine pourquoi certaines pages apparaissent plus haut que d’autres dans les résultats de recherche. C’est pourquoi l’analyse de la concurrence est primordiale en SEO.

Les moteurs de recherche utilisent des algorithmes pour classer le contenu, et chaque algorithme est différent. L’algorithme de Google est de loin le plus influent, c’est pourquoi nous allons nous concentrer sur lui.

Personne ne sait exactement comment l’algorithme de Google classe le contenu. Il est réputé pour avoir plus de 200 facteurs de classement, et aucun expert ne peut les citer tous. Cependant, il existe des facteurs clés dont nous sommes certains. Nous allons examiner certains d’entre eux en détail ci-dessous.

1. Les backlinks

Selon beaucoup d’experts SEO, et Google lui-même, les deux principaux facteurs de classement sont le contenu et les liens qui pointent vers votre site. Tout le monde sait déjà que le contenu est roi – c’est une règle du marketing de contenu depuis les débuts.

Encore peu de gens pourtant prêtent attention au deuxième facteur de classement. Les backlinks, ou liens externes, comptent aussi beaucoup. L’algorithme de Google classe les pages en fonction de la qualité et de la quantité de liens externes vers cette page.

Plus il y a de sites internet qui renvoient à votre site comme source d’information, plus il sera bien classé dans les résultats de recherche de Google. Mais ce n’est pas seulement une question de quantité, la qualité compte aussi.

Si un site faisant autorité, comme un média ou une marque très connu, publie un article qui renvoie à votre blog, celui-ci sera mieux classé dans les résultats de recherche, même si vous n’avez pas beaucoup d’autres backlinks.

Il est clair que tous les backlinks ne sont pas égaux. Il est important de prendre en compte l’autorité et la pertinence des liens. Voyons rapidement chacun de ces facteurs.

Autorité du site

Comme évoqué juste avant, les backlinks provenant de pages faisant autorité sont plus importants que ceux provenant de sites peu connus. Mais qu’est-ce qui détermine l’autorité d’un site?

En général, les pages qui font autorité ont le plus de backlinks. C’est logique si l’on considère les backlinks comme un vote. Les créateurs de contenu renvoient vers des sources qu’ils jugent crédibles, ce qui revient à voter pour elles.

Ainsi, les pages ayant le plus de backlinks ou de votes gagnent en autorité et sont mieux classées. Et, si une page faisant autorité renvoie votre site, vous grimpez également dans le classement.

Pertinence du lien

La pertinence du lien est également cruciale. Si vous avez un site internet qui vend du matériel de randonnée, vous voulez des backlinks de sites en rapport avec votre thématique. Comme des blogs de voyage ou de randonnée par exemple.

Les liens externes provenant du blog d’un dentiste ou du site d’un restaurant n’auront pas la même influence sur le classement.

2. La pertinence des pages

En plus des backlinks, Google détermine également la pertinence des pages pour effectuer son classement.

Pour déterminer la pertinence d’une page, Google utilise des mots clés ainsi que des données anonymes sur les interactions des utilisateurs. C’est ce qui les aide à déterminer ce que les utilisateurs essaient de trouver comme information.

Google gère cela à l’aide d’un programme, qui cartographie les interactions des utilisateurs pour aider à déterminer l’intention de recherche. Ainsi, si vous écrivez un article de blog sur le fleuve l’Amazone, Google comprend que vous ne parler pas du site de vente en ligne.

Ainsi, pour un utilisateur recherchant des informations sur un produit à acheter sur Amazon, Google sait qu’il ne doit pas afficher votre article.

En revanche, votre article peut s’afficher lorsqu’un internaute tape « fleuve Amazone », même si votre article ne contient pas de mots clés correspondant directement à la requête de l’utilisateur.

3. La date de publication

La date de publication, ou fraîcheur ou nouveauté du contenu est un exemple de facteur de classement dépendant de la requête. Cela signifie qu’elle est importante pour certaines requêtes et pas pour d’autres.

Pour des requêtes sur l’actualité ou les informations dans le monde, Google classera mieux les contenus récemment publiés ou mis à jour.

En revanche, pour une requête telle que « seconde guerre mondiale », la nouveauté n’a pas vraiment d’importance.

Google peut toujours afficher en premier les sites internet récemment mis à jour, mais il sait que ce sujet fait partie de l’histoire et que rien ne changera. Ainsi, la date de publication d’une requête de ce type n’a pas beaucoup d’effet sur le classement.

4. L’autorité du site

Un site internet qui fait preuve d’autorité sur un sujet sera mieux classé pour les requêtes de recherche liées à ce sujet.

Imaginons qu’un utilisateur recherche un produit spécifique, comme un humidificateur d’air. Si vous avez un site internet consacré au bien-être intérieur et à l’humidité de l’air ambiant et que vous mentionnez souvent les humidificateurs d’air, votre site sera mieux classé parce que vous avez de l’autorité sur le sujet.

Un autre site internet plus générique, même s’il a beaucoup d’autorité, sera moins bien classé que le vôtre pour cette requête, car vous avez montré que votre site fait autorité sur le sujet en question.

Pour les petits sites de niche, l’utilisation de l’autorité est une excellente stratégie pour devancer certains sites plus importants et ayant davantage autorité dans le classement de Google.

5. La vitesse de chargement de la page

Personne n’aime attendre le chargement d’une page. En fait, si une page est lente, la plupart des utilisateurs quittent et essaient le résultat de recherche suivant. Google le sait, c’est pourquoi il a ajouté la vitesse de chargement des pages comme facteur de classement dans son algorithme.

Un site internet ne doit pas être le plus rapide pour être bien classé par Google, mais il ne doit pas être lent. Si le chargement d’une page est suffisamment lent pour entraver l’expérience de l’utilisateur, le classement s’effondre. Cependant, ce n’est pas parce que le temps de chargement d’une page est réduit d’une seconde qu’elle se retrouve en tête des résultats de recherche.

Vous pouvez utiliser l’outil de Google, PageSpeed Insights, pour vérifier la vitesse de votre site. Il vous dira s’il y a des problèmes et d’où ils viennent, ce qui devrait vous aider à améliorer le temps de chargement de vos pages.

6. La compatibilité avec les appareils mobiles

Plus de la moitié des recherches sont effectuées à partir d’un appareil mobile. C’est probablement la raison pour laquelle Google a ajouté la compatibilité mobile à ses facteurs de classement en 2015.

En 2019, Google a étendu ce facteur de classement pour qu’il s’applique également aux recherches sur ordinateur de bureau. Ils appellent cela l’indexation mobile-first. Essentiellement, Google utilise la version mobile de votre site pour l’indexation et le classement par rapport à la version de bureau.

Google met à votre disposition un outil de test de compatibilité aux appareils mobiles qui vous permet de déterminer si un site est adapté à ces appareils.

Vous pouvez également utiliser le rapport sur l’ergonomie mobile qui se trouve dans la Google Search Console. Cela vous aidera également à déterminer si vos pages Web sont adaptées aux mobiles ou non.

Comment fonctionne Google?

À ce stade, vous devriez avoir une bonne idée de ce que sont l’exploration, l’indexation et le classement. Cependant, cela ne nous dit pas ce qui se passe lorsqu’une recherche est effectuée. Comment l’algorithme fonctionne-t-il réellement ?

Voyons si je peux vous l’expliquer.

Chaque fois qu’un utilisateur tape une recherche, le moteur de recherche doit faire trois choses:

  • Déterminer l’intention de recherche
  • Faire correspondre les pages pertinentes à cette intention
  • Appliquer des facteurs localisés

Pour déterminer l’intention de recherche, Google utilise des modèles de langage avancés qui peuvent décomposer les requêtes en mots clés et identifier les synonymes.

Ainsi, si un utilisateur tape « chemise bleue en solde », le moteur de recherche affichera également les chemises en solde marquées « bleu clair », « bleu marine » ou même « bleu turquoise », car tous ces termes sont synonymes de bleu.

Google utilise ensuite les facteurs de classement dont nous avons parlé plus haut pour fournir le contenu le plus pertinent. Enfin, Google applique des facteurs localisés à la recherche. Il utilise la localisation de l’utilisateur, son historique de recherche et même ses paramètres de recherche pour s’assurer qu’il fournit les résultats les plus pertinents.

Comment fonctionne l’algorithme de recherche?

L’algorithme de Google se charge de tout ce qu’on a vu précédemment. Il n’y a pas une personne qui choisit les pages pertinentes pour chacune de vos requêtes, c’est un programme automatique. En fait, il s’agit d’une série de programmes informatiques qui examinent de nombreux facteurs. Ils classent ensuite ces facteurs en fonction de l’intention de l’internaute.

Ainsi, si quelqu’un cherche les dernières nouvelles, le contenu récent sera fortement valorisé. En revanche, si une personne cherche une recette de soupe au poulet, la date de publication n’a pas autant d’importance. L’autorité du site et la pertinence seront probablement des facteurs plus importants.

Ci-dessous, nous examinons en détail chaque facteur qui détermine les résultats qui apparaissent lorsqu’un utilisateur effectue une requête sur Google.

L’intention de recherche

Google est très doué pour déterminer l’intention de recherche ou le sens de la requête de l’utilisateur. Ses programmes avancés sont même capables de comprendre les fautes d’orthographe. En outre, Google utilise les dernières avancées en matière de compréhension du langage naturel pour déterminer l’intention de l’utilisateur.

Si vous tapez le nom d’un produit, Google tente de déterminer ce que vous essayez de faire. Essayez-vous d’acheter le produit? Ou cherchez-vous un produit disponible dans un magasin près de chez vous? Peut-être cherchez-vous des articles expliquant comment l’utiliser.

Les algorithmes de Google s’en rendent compte grâce aux indices fournis par l’utilisateur. Ils recherchent des mots clés tels que « avis » ou « prix » pour déterminer ce que l’utilisateur souhaite voir. Ils utilisent également la localisation de l’internaute et son historique de recherche.

La pertinence des pages Web

À partir de l’intention de l’utilisateur, Google peut déterminer quelles pages seront les plus pertinentes. Si l’internaute a tapé quelque chose comme « meilleur restaurant japonais Lille », Google affichera les restaurants japonais situés dans ou à proximité de la ville citée.

La qualité du contenu

Google prête également attention à la qualité du contenu. Il tente de répertorier les sites internet les plus fiables en premier, et c’est là notamment que le SEO et les liens externes entrent en jeu.

Google utilise également des algorithmes antispam pour s’assurer que les sites internet qui utilisent des tactiques trompeuses ou manipulatrices ne sont pas classés. C’est pourquoi le respect des consignes Google pour les webmasters est indispensable pour tout créateur de contenu.

Sommaire