modifié le 10 octobre 2022

Comment indexer un site sur Google?

Sommaire

Si votre contenu n’est pas sur Google, existe-t-il vraiment sur le Web?

Lorsqu’un utilisateur effectue une recherche, Google utilise son index pour afficher le contenu le plus pertinent correspondant à la requête. Cela signifie que si votre site internet n’est pas indexé, il n’existe pas dans l’index Google. Ce qui est une très mauvaise nouvelle si vous cherchez à générer du trafic organique sur votre site.

Pour que votre site internet soit visible sur le moteur de recherche dominant, il faut d’abord qu’il soit indexé. Dans cet article, je vais vous montrer comment indexer un site sur Google rapidement et efficacement et quelles sont les erreurs à éviter.

Le processus d'indexation de Google en quelques mots

Avant de voir comment indexer un site sur Google, je vais vous expliquer de manière simplifiée comment fonctionne le processus d’indexation du moteur de recherche.

L’index de Google peut être comparé à une immense bibliothèque, plus grande que toutes les bibliothèques du monde réunies. L’index contient des milliards et des milliards de pages, parmi lesquelles Google sélectionne les plus pertinentes lorsque les utilisateurs effectuent des requêtes de recherche.

Avec une telle quantité de contenu en constante évolution, Google doit constamment maintenir son index à jour. Pour cela, il doit rechercher du nouveau contenu, du contenu supprimé et du contenu modifié.

Pour que Google puisse classer votre site et l’afficher dans les pages des résultats de recherche, il doit d’abord passer par ces trois phases:

  • La découverte – En traitant les sitemaps XML et en suivant les liens sur d’autres pages déjà connues de Google, le moteur de recherche découvre les pages nouvelles et mises à jour et les met en file d’attente pour l’exploration.
  • L’exploration – Google explore ensuite chaque page découverte et transmet toutes les informations qu’il trouve aux processus d’indexation.
  • L’indexation – Les processus d’indexation traitent notamment l’analyse du contenu, le traitement des pages et déterminent si elles doivent être indexées ou non.

Il est important de noter qu’en mai 2020, Google a procédé à une vaste mise à jour de l’algorithme qui a eu un impact sur le processus d’indexation.

Depuis lors, Google est plus lent à indexer les nouveaux contenus et plus exigeant sur les contenus qu’il décide d’indexer. Il semble que son processus de filtrage de la qualité soit devenu beaucoup plus strict qu’auparavant.

SEO moteur de recherche Google

Qu'est-ce que l'index de Google?

L’index de Google est simplement une liste de toutes les pages Web que Google a explorées et dont il a connaissance. Si Google n’a pas indexé votre site internet, celui-ci n’apparaît pas dans les pages des résultats de recherche.

Personne ne peut alors trouver votre site depuis Google. Ce qui n’est pas bon si vous avez un business en ligne et avez besoin de trafic pour trouver de la clientèle. Maintenant, vous comprenez probablement pourquoi l’indexation est cruciale pour apparaître sur Google.

Comme il y a beaucoup de mots compliqués dans cet article, je vais commencer par définir quelques termes clés, afin que vous sachiez de quoi je parle:

  • Indexation – Processus de stockage des pages Web dans l’index de Google (base de données)
  • Exploration (ou crawling) – Processus consistant à suivre les liens hypertextes sur le Web pour découvrir de nouveaux contenus
  • Googlebot (ou robot d’indexation) – Programme de Google qui recherche systématiquement du nouveau contenu sur le Web en suivant les liens

Maintenant que vous connaissez la signification de ces termes clés, voyons comment indexer un site sur Google.

À la recherche d'outils SEO pour votre site internet?

seo référencement web

Comment indexer un site sur Google?

Comme indiqué précédemment, Google utilise son index pour rechercher et afficher le contenu le plus pertinent lorsque les utilisateurs effectuent une recherche. Cela signifie que Google doit être en mesure de trouver votre site internet pour l’indexer et l’afficher dans les pages de résultats de recherche.

Mais voilà, vous vous demandez sûrement comment indexer un site sur Google? Heureusement, vous pouvez prendre certaines mesures pour vous assurer que le géant de la recherche indexe votre site. Voyons lesquelles tout de suite.

1. Vérifier la visibilité du site par les moteurs de recherche

Pour commencer, vous devez vous assurer que votre site WordPress est visible par les moteurs de recherche. En effet, WordPress inclut une option permettant de bloquer votre site à l’indexation par les moteurs de recherche. Bien que cette option soit pratique lors de la création d’un site, une fois que vous avez plusieurs pages de contenu prêtes, il est temps de la désactiver.

Vous pouvez facilement vérifier cela en allant sur la section Réglages puis Lecture dans votre tableau de bord WordPress. Veillez à décocher cette option, afin que les moteurs de recherche puissent explorer et indexer votre site internet.

Maintenant, passons à la prochaine étape: comment soumettre votre site à Google.

Comment ne pas référencer une page WordPress?

2. Installer la Google Search Console

La Google Search Console, anciennement connue sous le nom de « Google Webmaster Tools », est un service gratuit accessible à tous les propriétaires de sites internet.

Elle vous montre les performances et le trafic de recherche de votre site, l’indexation des pages et l’expérience utilisateur. La Search Console vous permet de résoudre les problèmes présents sur votre site et d’en optimiser le classement dans les résultats de recherche.

Vous pouvez facilement soumettre votre site internet à la Google Search Console et vérifier si vos pages sont indexées.

Lors du lancement d’un nouveau site, il vous faut maintenant un peu de patience, car votre site ne sera pas indexé du jour au lendemain. Cela peut prendre un peu de temps, mais il existe des moyens d’accélérer le processus d’indexation. Voyons comment indexer un site sur Google et accélérer le processus.

Google Search Console pour savoir si mon site est bien référencé sur Google

3. Créer un sitemap

Un sitemap XML aide les moteurs de recherche à naviguer facilement dans le contenu de votre site internet. Il leur fournit une liste de toutes vos URLs dans un format lisible par un robot d’exploration.

Il indique également aux moteurs de recherche quels liens de votre site Web sont plus importants que les autres et à quelle fréquence vous mettez votre site à jour.

Les sitemaps sont extrêmement utiles lorsque vous démarrez un nouveau blog ou site internet, car la plupart des nouveaux sites n’ont pas encore beaucoup de liens internes ou de backlinks.

En créant un sitemap XML, vous pouvez donc vous assurer que votre nouveau contenu, ainsi que tous vos articles et pages, sont découverts et indexés par les moteurs de recherche.

Le moyen le plus simple de créer un sitemap XML dans WordPress est d’utiliser un plugin SEO, comme Rank Math ou Yoast. En outre, certains de ces plugins notifient automatiquement les moteurs de recherche chaque fois que vous publiez, mettez à jour ou supprimez du contenu sur votre site internet.

Vous pouvez désormais être sûr que Google connaîtra toutes vos pages Web et pourra les afficher dans les résultats de recherche. Mais avant cela, il faut soumettre son sitemap à Google en utilisant la Search Console.

4. Soumettre un sitemap à Google Search Console

L’étape suivante consiste à soumettre votre sitemap XML à Google via la Search Console. Il suffit de vous connecter à votre compte Google Search Console et de sélectionner votre site internet.

Ensuite, allez dans la section Sitemaps sur le côté gauche de l’écran et ajoutez la dernière partie de l’URL du sitemap (sitemap.xml) dans la barre Ajouter un nouveau sitemap, puis cliquez sur le bouton Envoyer.

Aussi simple que cela!

Une fois que Google a exploré et indexé votre site, vous commencerez à voir des rapports dans la Search Console.

5. Optimiser le fichier robots.txt

Le fichier robots.txt est un outil important qui envoie des signaux à tous les moteurs de recherche sur la facilité d’exploration de vos URL. Il peut être configuré pour indiquer à Google qu’il doit ignorer certaines parties de votre site internet. Comme vous l’avez peut-être deviné, il est important que votre fichier robots.txt donne à Google la permission d’explorer le site.

Assurez-vous que les URL que vous souhaitez indexer ne sont pas interdites dans le fichier robots.txt. Une erreur dans le fichier robots.txt peut empêcher l’indexation du nouveau contenu et de ses mises à jour. Sachez qu’une erreur dans le fichier robots.txt est très vite arrivée et peut empêcher n’importe quel site d’apparaître dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

D’autre part, il est courant de bloquer certaines pages d’un site à l’exploration par les moteurs de recherche. Dire à Google de ne pas explorer les pages inutiles peut aider à améliorer le classement dans les moteurs de recherche et à augmenter la vitesse d’exploration du site.

Mais lorsqu’il s’agit d’indexation, vous devez vous assurer que vos pages peuvent être explorées et que vous n’avez refusé aucune URL importante. Au lieu de cela, vous pouvez demander aux robots de Google d’autoriser l’exploration de vos pages et de donner la priorité à ces URL.

6. Vérifier les balises noindex

Il peut arriver que vous deviez désindexer une page ou l’empêcher d’apparaître dans les résultats de recherche Google, car elle n’est pas pertinente par rapport au contenu de votre site. Ou vous souhaitez simplement protéger votre vie privée et éloigner les utilisateurs indésirables.

Cela dit, si Google n’indexe pas votre contenu, c’est souvent à cause de la directive « robots noindex ». Si cette directive vous aide à éviter les problèmes de contenu dupliqué, elle envoie à Google un signal l’incitant à ne pas indexer certaines pages de votre site internet. Les directives meta robots peuvent être implémentées dans le code source HTML et dans l’en-tête HTTP.

Le moyen le plus simple de le vérifier est d’utiliser Google Search Console. Une fois que vous vous êtes connecté à votre compte, il vous suffit d’aller dans l’onglet Indexation des pages dans le menu de gauche et de rechercher le message: Exclu par la balise noindex.

Sinon, vous pouvez également regarder directement dans le code source d’une page. Dans votre code source HTML, la balise meta robots peut ressembler à quelque chose comme ceci:

<meta name="robots" content="noindex,follow" />

Ne les mettez en œuvre que sur les pages que vous ne voulez absolument pas indexer, et si une page que vous voulez indexer a des problèmes d’indexation, vérifiez si la directive noindex n’est pas présente.

7. Ajouter des liens internes sans nofollow

Les liens internes constituent l’un des moyens les plus efficaces d’encourager le crawling et l’indexation de votre site internet. Les chemins que les robots d’exploration empruntent sur le Web sont formés par des liens. Lorsqu’une page est liée à une autre page, le robot suit ce chemin.

Les liens internes jouent un rôle important pour permettre à Google de comprendre la thématique de votre site et sa hiérarchie interne. En mettant en place des liens internes stratégiquement placés, vous permettrez à Google de comprendre plus facilement le contenu de votre site et la manière dont il aide les utilisateurs.

Vous devez donc vous efforcer de créer des liens vers et depuis toutes vos pages les plus importantes. Cela permet à Google, ainsi qu’aux visiteurs de votre site, de savoir que vous avez du nouveau contenu et quelles pages sont importantes.

Enfin, veillez à ne pas utiliser l’attribut rel= »nofollow » sur vos liens internes, car la valeur de l’attribut nofollow indique à Google qu’il ne doit pas suivre le lien vers l’URL cible. Il en résulte qu’aucune valeur de lien n’est également transmise.

8. Créer des backlinks de qualité vers le site

Il n’est pas exagéré de dire que la création de liens externes (backlinks) est l’une des stratégies les plus importantes dans ce domaine. De l’avis général, les liens contribuent pour près de 50% au succès de votre référencement.

Grâce aux backlinks, Google peut découvrir des pages de votre site internet. Et comme les liens transfèrent également une partie de leur autorité, vous serez indexé plus rapidement si un lien retour provient d’un site de haute autorité, ce qui affectera considérablement votre classement.

Google reconnaît que les pages sont dignes de confiance si elles sont régulièrement liées à des sites d’autorité. En d’autres termes, les backlinks indiquent également à Google qu’une page doit être indexée.

9. Ne publier que du contenu de qualité

L’objectif de Google est de renvoyer le meilleur résultat de recherche possible à ses utilisateurs, aussi rapidement que possible. Par conséquent, efforcez-vous toujours de fournir à Google le meilleur contenu possible afin d’augmenter vos chances d’être indexé rapidement (et d’avoir un meilleur classement).

Compte tenu de l’exigence de la qualité de contenu par Google et de la concurrence croissante, la création et l’optimisation de contenu est un processus qui ne s’arrête jamais.

Outre la création de nouveau contenu, concentrez-vous sur l’amélioration de ce qui est déjà en ligne. Mettez à jour le contenu peu performant afin qu’il apporte de meilleures réponses aux visiteurs potentiels. Si votre site internet contient du contenu de mauvaise qualité ou inutile pour la recherche Google, envisagez de le supprimer complètement ou de bloquer l’indexation.

10. Éviter le contenu dupliqué

Une autre façon de gaspiller massivement le budget d’exploration de Google est d’avoir du contenu dupliqué. Ce terme désigne un contenu très similaire, voire identique, qui apparaît sur plusieurs pages de votre propre site internet ou sur d’autres sites.

De manière générale, le contenu dupliqué peut être vraiment perturbant pour Google. En principe, Google n’indexe qu’une seule URL pour chaque ensemble unique de contenu. Mais il est parfois difficile pour le moteur de recherche de déterminer la version à indexer, ce qui se reflète ensuite dans ses résultats de recherche. Et comme les versions identiques continuent à se faire concurrence, les performances de chacune d’entre elles s’en trouvent diminuées.

Le contenu dupliqué peut devenir un problème grave, principalement pour les propriétaires de sites de e-commerce, qui doivent trouver un moyen de signaler à Google les pages de leur site à indexer et celles à ignorer.

11. Promouvoir le site sur les réseaux sociaux

Plus haut dans cet article, j’ai mentionné que Google est devenu beaucoup plus exigeant en ce qui concerne le contenu qu’il indexe.

Lorsque vous faites la promotion active de votre contenu sur les réseaux sociaux, cela signale à Google que le contenu est populaire, ce qui accélère le processus d’indexation. Par exemple, le fait de publier votre contenu sur Twitter accompagné de quelques hashtags populaires peut vraiment contribuer à accélérer le processus d’indexation.

De plus, en créant un public sur les réseaux sociaux, vous obtiendrez davantage d’abonnés à votre newsletters et de backlinks gratuits!

réseaux sociaux

Comment vérifier si un site est indexé sur Google?

Il existe plusieurs moyens rapides de vérifier si Google a indexé votre site internet, ou s’il est toujours bloqué dans les phases précédentes de découverte et d’exploration.

Utiliser la Google Search Console

Utilisez le rapport de couverture d’index de Google Search Console pour obtenir un aperçu rapide de l’état d’indexation de votre site internet. Ce rapport fournit des informations sur les détails plus techniques du processus d’exploration et d’indexation de votre site.

Dans le rapport, une URL peut être associée à l’un des deux états suivants:

  • Dans l’index (valide) – Ces pages ont été indexées avec succès.
  • Non indexées – Ces pages n’ont pas été indexées, vous pouvez voir dans le tableau situé juste en dessous les raisons de non indexation.

Le rapport sur la couverture de l’index vous permet de vérifier rapidement l’état général de l’indexation de votre site. Parallèlement, vous pouvez utiliser l’outil d’inspection d’URL de Google Search Console pour examiner en détail une page individuellement.

Si l’outil d’inspection montre que l’URL n’est pas encore indexée, vous pouvez utiliser ce même outil pour demander l’indexation à Google.

Utiliser la recherche Google

Vous pouvez également utiliser Google pour savoir si votre site est indexé. Il suffit d’aller sur Google et de taper la requête site:domaine, pour voir s’afficher l’ensemble des pages de votre site dans l’index de Google. Par exemple, site:thimaffiliation.com.

Le chiffre situé juste en dessous de la recherche indique approximativement combien de vos pages ont été indexées par Google.

Et si vous voulez vérifier l’état d’indexation d’une URL spécifique, utilisez le même processus, mais en utilisant l’URL complète à la place. Par exemple, site:domaine/permalien.

Si l’URL n’est pas indexée, aucun résultat ne s’affiche. Vous pouvez alors retourner dans la Search Console et demander l’indexation.

Toutefois, cette approche n’est pas toujours fiable! J’ai vu des cas où des pages étaient indexées, mais n’apparaissaient pas dans les résultats en effectuant cette méthode. Ne vous fiez donc jamais à cette seule vérification.

Être indexé et rester indexé

Pour en revenir à l’un de mes conseils, ne sous-estimez pas l’importance de vérifier régulièrement la Google Search Console pour trouver et éliminer tout ce qui pourrait rendre difficile l’exploration de votre site. En vérifiant constamment vos statistiques d’exploration, vous pouvez trouver des moyens d’améliorer la vitesse, la fréquence et la couverture de l’indexation par Google.

Comment indexer un site sur Google? La plupart des suggestions présentées ici nécessitent un effort continu de votre part, mais elles constituent toutes d’excellents moyens d’améliorer l’indexation de votre site par Google. L’efficacité accrue de votre site sera une récompense plus que suffisante pour votre travail!

Avez-vous déjà demandé aux robots de Google d’explorer votre site plus souvent?

Sommaire