modifié le 4 septembre 2022

Tout savoir sur le slug WordPress

Sommaire

Il est surprenant de constater que même un petit paramètre peut avoir un impact sur votre site internet. La façon dont vous définissez vos URL peut améliorer ou pénaliser votre site dans certains domaines. Voyons cela avec le slug WordPress que vous utilisez pour chaque article et chaque page de votre site.

Cela peut sembler sans importance, mais le slug d’URL permet d’améliorer votre SEO et donc d’attirer plus de trafic. Il donne également aux visiteurs un moyen d’avoir un aperçu rapide sur le titre et le sujet de votre page.

Dans cet article, j’aborde en détail le slug WordPress et tout ce qu’il faut savoir à son sujet. Je vous montrerai également comment les optimiser, afin d’en tirer le maximum de valeur.

site WordPress

Qu’est ce qu’un slug WordPress?

Pour expliquer simplement, un slug WordPress est la partie de l’URL qui vient après le nom de domaine principal. En gros, il s’agit d’un morceau de texte que vous pouvez choisir et d’un composant SEO essentiel de votre site. Généralement, il ne doit pas être identique au titre de la page.

Par exemple, le slug de cet article est: slug-wordpress

Il s’agit d’un élément d’identification pour votre article ou votre page. Cependant, votre page d’accueil n’aura jamais de slug, car elle est identifiée uniquement par le nom de domaine du site.

Dans certains cas, un article ou une page peut avoir plusieurs slugs. Pensez aux taxonomies telles que les archives de catégories, d’étiquettes (ou tags), et les pages d’auteurs.

Le slug WordPress est lié avec le permalien et ses paramètres que vous pouvez définir avant la création de vos pages. WordPress vous permet de créer une structure personnalisée d’URL pour les permaliens et archives de votre site internet. Mais vous pouvez également choisir d’utiliser des balises comme la date, le mois, le titre, la catégorie, etc.

Une bonne pratique du permalien et du slug peut améliorer l’esthétique, l’utilisabilité et la pérennité de vos liens.

Les slugs WordPress sont l’un des composants essentiels du SEO et sont utilisés pour mettre en place et améliorer la visibilité de votre contenu. Il sert à expliquer aux personnes et aux moteurs de recherche le sujet de votre page ou de votre article.

Voyons maintenant cela plus en détail.

Pourquoi le slug WordPress est-il important?

Cela peut sembler une préoccupation mineure, mais un slug WordPress peut vous aider de plusieurs façons importantes :

  • Vous pouvez aider votre page à être mieux référencée.
    Il permet d’améliorer l’esthétique et la lisibilité et d’aider les visiteurs à décider de cliquer sur la page.
  • Vous pouvez proposer une version concise d’un titre plus long. Là encore, cela a un impact sur la lisibilité et le contexte.

Compte tenu de ce qui précède, il est recommandé de choisir le bon slug au moment de la création d’une nouvelle page ou article.

Nous aurons plus à dire sur ce sujet tout au long de l’article. Pour l’instant, concentrons-nous sur les avantages en matière de SEO que vous obtiendrez grâce aux slugs.

Comment le slug impacte-t-il le SEO?

Le principal avantage d’optimiser le slug WordPress est qu’il peut améliorer votre SEO. Bien sûr, plus votre SEO est bon, plus le trafic que vous recevez est important. Vous obtiendrez donc quelques avantages en optimisant votre slug WordPress:

  • Les robots d’exploration des moteurs de recherche seront en mesure d’analyser votre contenu plus rapidement.
  • Vous serez en mesure de vous classer pour les bons mots clés avec un taux de réussite plus élevé.
  • Un slug bien optimisé peut aider les visiteurs à déterminer le sujet de votre article. Le trafic et les clics qui en résultent se traduisent par de meilleures statistiques pour votre site.

Pour résumer, si votre slug WordPress est bien optimisé, vous améliorer alors le SEO de la page. Regardons maintenant la meilleure façon de le faire avant de vous montrer comment modifier un slug dans WordPress.

Comment optimiser un slug WordPress?

Pour bien optimiser un slug, il ne suffit pas de laisser WordPress choisir automatiquement. Bien que WordPress génère un slug lorsque vous créez une nouvelle page, ce ne sera pas toujours optimal.

La bonne nouvelle est qu’il existe quelques règles de base à connaître, et qu’elles sont faciles à mettre en œuvre:

  • Gardez le slug court. Un slug WordPress doit comporter entre trois et cinq mots et l’URL complète ne doit pas dépasser 75 caractères.
  • Utilisez votre mot clé principal. Cela semble évident, mais le slug doit contenir le mot clé ou l’expression cible de l’article.
  • N’utilisez que des lettres minuscules. Comme pour les noms de fichiers, gardez le slug en minuscules et utilisez des traits d’union pour séparer les mots.
  • Utilisez des mots de liaison si nécessaire. Des mots tels que les articles ou les pronoms ne sont pas nécessaires dans votre slug, à moins qu’ils ne contribuent à la lisibilité.
  • Gardez le slug intemporel. En d’autres termes, n’ajoutez pas d’éléments temporels tels que l’année à un slug. Cela vous permet de mettre à jour un article plus tard sans devoir changer l’URL de la page.

Cela peut sembler beaucoup, mais ce ne sont que des petits détails qui ne vous demanderont que quelques minutes ou secondes de réflexion. Néanmoins, ces connaissances ne sont pas utiles si vous ne savez pas comment modifier un slug WordPress. Voyons cela maintenant.

Comment modifier le slug dans WordPress?

Avant de voir comment modifier un slug, il est utile de savoir comment WordPress vous aide à créer les permaliens. Pour ce faire, rendez-vous sur la page Réglages – Permaliens dans votre tableau de bord WordPress.

Définir une structure pour vos permaliens est l’une des premières tâches que vous devez entreprendre lorsque vous lancez un site WordPress. En effet, il est préférable pour vous et pour votre SEO d’avoir une structure d’URL et de slugs correcte dès le départ.

Il existe de nombreuses balises pour vous aider à définir une structure appropriée. Toutefois, la plus appropriée dans la majorité des cas est la balise titre (ou %postname%). D’ailleurs, l’équipe de WordPress a réalisé que la structure du permalien avec le nom de la page était idéale. C’est donc maintenant le paramètre par défaut pour vos permaliens.

Cependant, lorsqu’il s’agit du slug de la page, l’approche est différente. Comme nous l’avons indiqué, WordPress génère des permaliens pour chaque page d’article, taxonomie et auteur que vous créez. Ce n’est pas optimal dans la plupart des cas, et il faut donc l’améliorer à la main.

permalien WordPress

Modifier le slug pour les pages et articles

Tout d’abord, vos slugs doivent être courts, concis, précis et facilement compréhensibles. Ce n’est pas parce que votre titre est long que votre slug WordPress doit l’être aussi.

Il y a plusieurs endroits où vous pouvez modifier les slugs WordPress sur vos articles et vos pages. La méthode la plus simple et la plus efficace est de modifier le slug lors de la création d’une nouvelle page ou d’un nouvel article.

Lorsque vous êtes dans l’éditeur de page WordPress, dans la section Réglages, vous pouvez trouver la boîte Permalien.

En cliquant dessus, vous verrez apparaître le slug d’URL rempli de caractères aléatoires. Si vous vous attendiez à voir un slug lisible ici, vous serez déçu. Pour que WordPress en génère un, il vous suffit d’écrire un titre de page et d’enregistrer en tant que brouillon.

Une fois que vous avez fait cela, le slug WordPress changera pour correspondre au titre que vous venez d’écrire. À ce stade, vous pouvez modifier le slug comme vous le souhaitez et enregistrer vos modifications.

Vous pouvez également modifier un slug depuis la section Pages ou Articles dans le tableau de bord WordPress. Pour ce faire, passez la souris sur la page ou l’article de votre choix, et sélectionnez l’option “Modification rapide”.

Plusieurs boîtes vont s’ouvrir, dans lesquelles vous pourrez, entre autres, définir le slug WordPress de votre article ou de votre page. Puis cliquez sur mettre à jour pour sauvegarder vos modifications.

Modifier le slug pour les catégories et étiquettes

Tout comme les articles et les pages, WordPress génère également des slugs pour vos taxonomies (c’est-à-dire vos catégories et vos étiquettes). La bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit d’un processus similaire à la modification du slug d’une page.

Pour commencer, dans la section Articles dans votre tableau de bord, rendez-vous sur la page “Catégories” ou “Étiquettes”.

De la même manière que pour les pages, vous pouvez survoler une catégorie ou une étiquette et cliquer sur le bouton “Modification rapide” pour ouvrir quelques champs supplémentaires. C’est ici que vous allez pouvoir modifier le slug et enregistrer vos modifications.

Vous remarquerez également que vous pouvez définir un slug lorsque vous créez une nouvelle catégorie ou étiquette. Je vous recommande de définir un bon slug WordPress dès que vous créez une nouvelle taxonomie.

Dans la plupart des cas, les slugs sont déjà optimisés. Néanmoins, il est utile de vérifier à nouveau car WordPress peut parfois produire des slugs peu pratiques.

slug WordPress pour les catégories

Modifier le slug pour les pages auteurs

Contrairement aux autres slugs, WordPress ne vous permet pas de modifier les slugs d’auteur par défaut. Cela a du sens, car le slug sera souvent le nom d’utilisateur du compte. Néanmoins, vous pouvez vouloir changer le slug d’un auteur. Comme la plupart du temps avec WordPress, la bonne nouvelle c’est qu’il existe un plugin pour vous aider.

Le plugin Edit Author Slug vous permet d’avoir un contrôle total sur tous les permaliens des comptes, ce qui vous permet de les éditer et de les modifier comme bon vous semble. Avec lui, vous pouvez modifier à la fois la base d’auteur (la partie “/author/” des URLs du compte), et le slug d’auteur (par défaut l’identifiant du compte).

Comment changer un slug WordPress de la bonne manière?

Avant de conclure cet article, je vais aborder la question de la modification d’un slug WordPress après la création d’une page.

Pour être franc, ne modifiez pas un slug après avoir publié le contenu, sinon tous vos efforts de référencement seront réduits à néant. Les modifications apportées après la publication vous feront perdre votre SEO, votre positionnement et votre trafic futur.

Le slug fait partie du permalien, donc en changeant le slug, vous modifiez l’URL de votre page. Cela va avoir un impact direct sur le SEO, comme des erreurs 404 et pire. La solution simple consiste à ne pas modifier les slugs une fois que la page a été publiée.

Mais, il y a toujours un mais, si vous avez besoin de modifier le slug WordPress et que vous ne voulez pas perdre votre SEO, je vous recommande d’utiliser l’une des deux méthodes suivantes:

  • Rediriger les erreurs 404 vers votre page d’accueil, bien que ce ne soit pas l’approche la plus optimale et que cela puisse introduire d’autres problèmes.
  • Utilisez les redirections 301 pour envoyer les utilisateurs d’une URL à une autre. C’est la meilleure solution, et si vous devez apporter des modifications au slug, les redirections 301 sont le moyen le plus efficace de ne pas perdre votre référencement.

Ces deux solutions sont envisageables si les circonstances le permettent, et sont en outre faciles à mettre en œuvre.

En conclusion

Conformément aux recommandations de Google, voici les principales choses à faire et à ne pas faire pour définir et modifier les slugs dans WordPress (ou tout autre CMS).

Faire:

  • des mots courts séparés de traits d’union, de 3 à 5 est la meilleure pratique
  • des mots clés et des expressions pertinents
  • des lettres minuscules

Ne pas faire:

  • des URL longues
  • des mots longs et complexes ou inventés
  • des noms de pages génériques comme « page123 »
  • la répétition du mot clé (évitez le spam)
  • des mots sans intérêt, comme les articles, les pronoms, etc.

La façon dont vous utilisez vos URL et vos slugs est directement liée à l’accessibilité et au classement de vos pages. Dans l’intérêt de votre contenu et des personnes que vous souhaitez attirer, pensez à mettre en œuvre ces conseils pour améliorer vos performances et votre présence.

Faites en sorte que votre slug WordPress soit court et simple, qu’il soit pertinent et qu’il contienne le mot clé ciblé. Enfin, ne le modifiez pas une fois que vous avez mis votre page en ligne.

Sommaire